Mercato - PSG : Le Qatar a déjà réglé un dossier très sensible de l’été !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que le PSG a opté pour une alternance entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma, cette situation semble avoir laissé un gout amer aux deux gardiens qui n’ont pas dissimulé leur frustration. L’un d’entre eux devrait donc être poussé vers la sortie cet été, et le Qatar semble avoir déjà réglé cette question…

Malgré les performances irréprochables de Keylor Navas dans les buts du PSG entre 2019 et 2021, la direction du club de la capitale avait décidé de jeter son dévolu l’été dernier sur Gianluigi Donnarumma. Une aubaine aux yeux de Leonardo, puisque le meilleur joueur de l’Euro quittait le Milan AC en fin de de contrat et se retrouvait donc libre sur le marché des transferts, ce qui permettait également au PSG d’assurer l’avenir à ce poste avec un jeune gardien de 23 ans. Donnarumma et Navas se sont donc partagés le temps de jeu cette saison dans les buts du club de la capitale, ce qui semblait jusqu’ici plutôt leur convenir, mais les langues de sont déliées ces derniers jours au PSG.

Navas et Donnarumma ont lancé un ultimatum

Le premier à avoir allumé la mèche n’est autre que Keylor Navas le 20 avril dernier, au micro de Canal +, annonçant qu’il ne repartirait pas pour une nouvelle saison en alternance et mettait demandait ainsi au PSG de faire un choix : « Au final j’ai une très bonne relation avec Gigio (Donnarumma), il n’y a pas de problème avec lui. Bien sûr, je veux jouer tous les matches. Au final, si c’est une situation comme cette année, ce sera compliqué. On va voir…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles