Mercato - PSG : Qatar, France... Pourquoi Emmanuel Macron a fait irruption dans le dossier Mbappé

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Très loin d’une prolongation il y a quelques mois, Kylian Mbappé a finalement décidé de poursuivre sa carrière au Paris Saint-Germain. Un dossier dans lequel de nombreuses personnes ont tenu un rôle, dont le chef de l’État Emmanuel Macron.

« J'ai choisi de prolonger mon contrat au Paris Saint-Germain. J’ai la conviction qu'ici je peux continuer à grandir au sein d'un club qui se donne tous les moyens pour atteindre les sommets. » Après plusieurs mois d’hésitation entre un départ au Real Madrid et une prolongation au PSG, Kylian Mbappé a finalement opté pour la deuxième option, pour le plus grand plaisir des supporters parisiens. À l’inverse, les dirigeants et suiveurs du Real Madrid se sont réveillés avec la gueule de bois ce dimanche, étant persuadés jusqu'à samedi que le Bondynois allait décider de rejoindre la capitale espagnole après cinq années du côté du Parc des Princes. Ces dernières semaines, le10sport.com vous avait révélé que le PSG avait pourtant rattrapé son retard avec un Kylian Mbappé à l’écoute des arguments du club, qui ont finalement fait mouche. Mais l’état-major qatari n’a pas été le seul à mettre du sien pour convaincre le Bondynois de rester, et le nom d’Emmanuel Macron tient une place particulière dans ce dossier.

« Il vaut mieux se battre pour qu’il reste dans le championnat français », commentait Macron en avril

Alors qu’il entame son second mandat à la présidence de la République, Emmanuel Macron semble avoir son importance dans le renouvellement du bail…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles