Mercato - PSG : Le Qatar gère une bombe en interne, les solutions sont révélées

Le PSG ne semblait pas s’y attendre, mais Jean-Claude Blanc ne sera plus le directeur général du Paris Saint-Germain à compter de la fin de la saison, lui qui a décidé de rejoindre INEOS en février prochain. Un départ surprise que le PSG souhaiterait combler par l’une des cinq options prises en considération. Explications.

Il semble que pour une fois, ou plutôt la première depuis le départ de Carlo Ancelotti à l’été 2013, que le PSG n’était pas préparé à un départ au sein de son organigramme. Et pourtant, Jean-Claude Blanc a pris la décision de quitter le Paris Saint-Germain pour rejoindre le groupe INEOS en février prochain. L’Équipe révèle dans ses colonnes du jour ce samedi que le désormais futur-ex directeur général délégué du PSG n’avait pas prévenu en amont ses collègues ni sa hiérarchie de son départ.

Le Qatar n’était pas préparé au départ de Jean-Claude Blanc, un intérim prévu

En effet, le quotidien sportif affirme que le club du Paris Saint-Germain n’aurait pas été mis au parfum du départ de Jean-Claude Blanc. Et pour preuve, L’Équipe explique que le PSG et Blanc auraient convenu que ce dernier assurera un intérim jusqu’à la fin de la saison afin d’effectuer une passation de pouvoir avec son successeur qui, selon l’entourage de Nasser Al-Khelaïfi, ne devrait pas être nommé de sitôt, mais plutôt vers le 9 avril prochain à Pâques. Preuve une fois de plus que ce départ n’était pas programmé dans les plans de QSI. Mais qui donc le président du PSG et les hauts dirigeants du…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com