Mercato - PSG : Le Qatar a lancé les hostilités pour cette cible à 150M€ !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré la prolongation de Kylian Mbappé, le PSG aimerait recruter Rafael Leao pour renforcer son attaque. Dans cette optique, le club présidé par Nasser Al-Khelaïfi serait allé à la pêche aux renseignements auprès de l'agent Jorge Mendes. Et à en croire la presse italienne, la clause libératoire à 150M€ de Rafael Leao ne ferait pas trembler le président du PSG.

Samedi 21 mai, Kylian Mbappé a mis fin à un feuilleton qui a duré pendant de longs mois. Alors que son contrat arrivait à terme le 30 juin, le numéro 7 du PSG aurait pu rejoindre le Real Madrid librement et gratuitement cet été. Toutefois, Kylian Mbappé a finalement décidé de rester à Paris et de renouveler son bail de trois saisons, soit jusqu'au 30 juin 2025. Pour pallier le potentiel départ du champion du monde français, le PSG aurait coché plusieurs noms, et notamment celui de Rafael Leao. Et malgré la prolongation de Kylian Mbappé, la direction rouge et bleu n'aurait pas renoncé à l'idée de s'offrir les services de l'attaquant du Milan AC. Toutefois, le PSG pourrait se heurter à l'intransigeance des Rossoneri. En effet, Paolo Maldini a déjà fait clairement savoir qu'il ne comptait pas se séparer de Rafael Leao. « Nous considérons Rafael Leão comme un joueur clé et intouchable. Il n'est pas à vendre. C’est encore un diamant brut qui progresse. Nous avons vraiment cru en lui. Il est clair que si à l'avenir Milan n'est pas au niveau de Leão ou réciproquement, les choses pourront changer. Mais en ce moment, la croissance…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles