Mercato - PSG : Le Qatar a tenté un gros coup de poker après Ancelotti

Durant l’été 2013, avant de se tourner finalement vers Laurent Blanc après essuyé un certain nombre d’échecs sur le marché des entraîneurs, le PSG avait notamment tenté sa chance avec André Villas-Boas qui dirigeant à l’époque Tottenham. Le technicien portugais lâché ses vérités sur l’intérêt du Qatar à son égard.

Un an et demi après sa nomination sur le banc du PSG, Carlo Ancelotti avait décidé de claquer la porte du Parc des Princes en juin 2013 à cause des nombreux désaccords dont il faisait l’objet en interne avec Leonardo et Nasser Al-Khelaïfi. L’entraîneur italien n’avait notamment pas digéré le fait d’avoir reçu un ultimatum de la part de la direction du PSG : « J’ai aimé le projet mais la deuxième année, ils n’étaient pas si contents de moi. Avant un match de Ligue des Champions pour lequel on s’était déjà qualifié, on a perdu un match de championnat, et ils m’ont dit que si je ne battais pas Porto, ils m’expulseraient… Je leur ai demandé comment ils pouvaient me dire ça, ça brise la confiance. J’ai décidé en février que je voulais partir, même s’ils voulaient me prolonger », indiquait Ancelotti en avril dernier, dans les colonnes de Marca, pour justifier son départ du PSG.

Le PSG a tenté Villas-Boas

Le Qatar a donc été contraint de se trouver un nouvel entraîneur de renom, mais les échecs se sont succédés cet été-là sur le marché. Et André Villas-Boas, qui sortait d’une saison très réussie avec Tottenham en 2012-2013, révèle dans les colonnes du Telegraph avoir été contacté :…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com