Mercato - PSG : Le Qatar tente une manœuvre désespérée pour retenir Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le PSG aurait donné un chèque en blanc à Kylian Mbappé au début du mois de novembre pour tenter de le retenir. Mais le joueur aurait déjà donné son accord au Real Madrid.

A l’instar de l’année dernière, Kylian Mbappé devrait être l’un des acteurs majeurs du mercato estival. En 2021, le joueur avait fait l’objet d’une cour assidue du Real Madrid. Le club espagnol avait pris contact avec le PSG lors des derniers jours du mois d’août pour évoquer un transfert de l’international français, désireux de changer d’air. « Je ne regrette pas car j’ai été honnête. J’ai affirmé ce que j’avais sur le cœur. Personne ne peut dire quelque chose de mal à ce sujet parce que c’est un sentiment, quelque chose de personnel » a-t-il confié récemment à CNN au sujet de cet intérêt. Finalement, le club parisien a pris le risque de le conserver à un an de la fin de son contrat et de refuser plusieurs offres XXL du Real Madrid. Mais en 2022, Mbappé sera en position de force. Et pour cause, son bail expire en juin prochain et est libre de négocier avec l’équipe de son choix. Mais interrogé sur son avenir récemment, Kylian Mbappé n’a pas souhaité en dire plus : « Ce n’est vraiment pas le moment pour moi d’en parler. La seule chose que j’ai en tête est de battre le Real Madrid en février et mars. Nous sommes prêts et je suis prêt à jouer et à tout donner pour le PSG ». Même si le champion du monde 2018 refuse de s’attarder sur ce sujet, la tendance est claire dans ce dossier.

Mbappé se serait vu offrir un chèque…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles