Mercato - PSG : Le Qatar tombe de haut avec Kylian Mbappé…

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Convaincue pendant des mois d’être en mesure de convaincre Kylian Mbappé de prolonger son contrat au Paris Saint-Germain, la direction du club parisien a essuyé échecs sur échecs dans le dossier. À tel point que Nasser Al-Khelaïfi lui-même n’y croirait maintenant plus.

C’est maintenant un fait, Kylian Mbappé est susceptible de quitter le Paris Saint-Germain d’ici la fin de cette fenêtre estivale des transferts. Leonardo l’a effectivement reconnu ce mercredi devant la presse, tout en affirmant qu’un départ n’interviendra que si le Real Madrid remplit les conditions demandées par le PSG. Selon les informations dévoilées par France Bleu, il faudra plus de 200 M€ pour convaincre les pensionnaires du Parc des Princes, précisément 220 M€ selon Le Parisien. Pour l’heure, le compte n’y est pas puisque les Merengue n’ont proposé « que » 160 M€ pour le joueur dont le contrat au PSG expirera le 30 juin prochain. Le club présidé par Florentino Pérez prévoirait néanmoins de revenir à la charge avec une offre revue à la hausse selon les informations dévoilées par RMC Sport ce mercredi soir, mais toute la question est de savoir si cette nouvelle offensive correspondra à la demande parisienne. Mais en attendant, la seule chose que ce feuilleton relève est un terrible constat d’échec dans la gestion du dossier Kylian Mbappé par la direction du PSG.

Nasser Al-Khelaïfi a longtemps voulu y croire

Oui, Kylian Mbappé a sans doute des torts et mérite des critiques. Dans le fond, vouloir rejoindre le Real…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles