Mercato - PSG : Le Qatar va devoir gérer un dossier inattendu !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mis en concurrence directe avec Gianluigi Donnarumma cette saison au PSG, Keylor Navas semble avoir très mal vécu cette cohabitation. Et le gardien costaricien a lâché une petite bombe mercredi soir, laissant clairement entendre qu’il pourrait envisager de partir cet été pour retrouver un statut de titulaire ailleurs.

Lors du mercato estival 2021, le PSG avait réussi plusieurs gros coups sur le marché des transferts avec l’arrivée de plusieurs stars libres telles que Georginio Wijnaldum, Sergio Ramos, Lionel Messi ou encore Gianluigi Donnarumma. Ce dernier, qui était arrivé au terme de son contrat avec le Milan AC et sortait d’un Euro XXL avec la sélection italienne, a donc opté pour une signature au PSG malgré la présence de Keylor Navas qui était indiscutable depuis 2019 dans la cage parisienne. Et ce recrutement de Donnarumma a totalement bouleversé la hiérarchie, Mauricio Pochettino décidant ces derniers mois d’instaurer une alternance avec Keylor Navas. Ce qui ne semble plus du tout du goût du portier costaricien…

« Il faut que ça change d’une manière ou d’une autre »

Mercredi soir, au micro de Canal+ après le carton du PSG à Angers (3-0), Keylor Navas a lâché une petite bombe en expliquant que son avenir au club était désormais très incertain : « Si j’ai envie de rester ? Il faut étudier beaucoup de choses. Au final j’ai une très bonne relation avec Gigio (Donnarumma), il n’y a pas de problème avec lui. Bien sûr, je veux jouer tous les matches. Au final, si c’est une situation…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles