Mercato : PSG, Real Madrid, Manchester United... Ça bouge pour Raphaël Varane !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le Real Madrid aurait l'intention de formuler une offre de prolongation à Raphaël Varane, sous contrat jusqu'en 2022. Mais le défenseur hésiterait à poursuivre sa carrière en Liga, alors que le PSG et Manchester United espèreraient l'accueillir.

Au Real Madrid, les départs devraient être nombreux lors du prochain mercato estival. Comme indiqué par Marca ce vendredi, le club espagnol voudrait alléger sa masse salariale afin de faire la place à Kylian Mbappé, érigé comme le grand objectif de la prochaine session de transferts. Des joueurs comme Marcelo, Isco, Eden Hazard ou encore Gareth Bale pourraient franchir la porte de sortie. D’autres éléments pourraient donner une nouvelle trajectoire à leur carrière, pour le plus grand désarroi des dirigeants du Real Madrid. Agé de 35 ans, Sergio Ramos voit son contrat expirer en juin et n’a toujours pas prolonger son bail. Florentino Perez voudrait le conserver, mais le joueur n’a toujours pas accepté la dernière offre de prolongation et se dirige vers la sortie. Son partenaire en défense, Raphaël Varane, voit son contrat prendre fin en 2022, mais pourrait, lui aussi, quitter le Real Madrid et pourrait prendre la direction de la Ligue 1.

Manchester United dégaine pour Varane

Ancien joueur du RC Lens, Raphaël Varane est annoncé dans le viseur du PSG. A la recherche d’un défenseur central, le club parisien suivrait très attentivement la situation de l’international français comme l’indique Ok Diario. Mais Leonardo n’aurait toujours pas formulé…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles