Mercato - PSG : Le Real Madrid tient une vengeance à 100M€ pour Kylian Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Afin d’oublier l’énorme échec que s’est avéré être le dossier Kylian Mbappé, le Real Madrid compterait se venger du PSG en lui chipant au nez et à la barbe Aurélien Tchouaméni, piste validée par le futur directeur sportif Luis Campos. Et bien que le club merengue semble s’approcher de son but, le PSG n’aurait pas encore baissé les armes.

Pendant près d’un an, le comité de direction du Real Madrid, présidé par Florentino Pérez, s’est mis en quatre afin d’attirer Kylian Mbappé au sein du club merengue. En effet, alors que le champion du monde avait lui-même affirmé vouloir quitter le PSG en août dernier, en ayant fait part de sa volonté aux décideurs du Paris Saint-Germain d’aller voir ailleurs. Finalement, et bien que le Real Madrid ait tenté sa chance en toute fin de mercato, le PSG a campé sur ses positions et a refusé de vendre Kylian Mbappé, au risque de le laisser partir libre de tout contrat un an plus tard. Et alors que la presse espagnole commençait déjà à célébrer l’arrivée en tant qu’agent libre de Kylian Mbappé cet été, Mbappé a finalement prolongé son contrat pour trois saisons supplémentaires au PSG, soit jusqu’en juin 2025. De quoi considérablement irriter le Real Madrid qui aurait pris la décision de tourner la page en public, comme l’a révélé le président Florentino Pérez après le 14ème sacre en Ligue des champions du Real Madrid samedi. « Mbappé était au Real Madrid était une possibilité puis il a fait son choix. C’est sa propre décision. Le Real Madrid sera le…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles