Mercato - PSG : Pour remplacer Mbappé, le Qatar prévoit du lourd !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avec une fin de contrat le 30 juin prochain, Kylian Mbappé pourrait bien quitter le PSG libre à l'issue de la saison. Le club de la capitale espère toujours convaincre son attaquant de prolonger, mais compte tenu de la situation, le PSG prospecte également sur le marché afin de préparer la succession de Kylian Mbappé.

Le feuilleton Mbappé va être relancé. En effet, l'été dernier, l'attaquant du PSG a réclamé son départ pour rejoindre le Real Madrid. En vain puisque le club parisien a repoussé toutes les offres pourtant comprises entre 160 et 200M€. Par conséquent, il existe désormais un sérieux risque pour que Kylian Mbappé parte libre à l'issue de saison. Dès le 1er janvier, il pourra d'ailleurs négocier avec le club de son choix avec de partir libre l'été prochain. Mais au micro d'Europe 1, Leonardo affichait son optimisme : « S’il décide de rester, il restera car c’est notre envie. Je pense qu’ils vivent très tranquillement tout ça. Mais c’est une situation compliquée dans le sens où on aimerait qu’il reste toute sa vie [à Paris] et qu’on doit respecter ça [leur position]. Je pense qu’on a encore de bonnes possibilités [de le prolonger]. J’y crois. » Cependant, compte tenu de la situation, le PSG continue de scruter le marché en vue de trouver un successeur à Kylian Mbappé.

Haaland la priorité pour remplacer Mbappé

Et comme le10sport.com vous le révélait en exclusivité l'été dernier, Erling Haaland est la grande priorité du PSG pour remplacer Kylian Mbappé. Le buteur du Borussia…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles