Mercato - PSG : La rupture semble déjà actée avec Kylian Mbappé…

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat avec le PSG qu’il souhaitait déjà quitter l’été dernier, Kylian Mbappé semble s’éloigner de jour en jour du Parc des Princes. Et ses dernières déclarations sur son absence aux Jeux Olympiques de l’été dernier en disent long sur son état d’esprit envers sa direction…

Kylian Mbappé et le PSG, c’est bientôt la fin ? L’attaquant français, qui avait été retenu contre son gré lors du dernier mercato estival alors que le Real Madrid avait formulé plusieurs offres à son sujet pour l’enrôler, semble toujours autant décidé à claquer la porte du Parc des Princes comme il l’a récemment laissé entendre dans les colonnes de L’Equipe, alors que son contrat avec le PSG court jusqu’en juin prochain : « Ce qui peut me faire rester au PSG ? On en est loin, puisque je voulais partir cet été. Je ne vais pas faire l'hypocrite et venir jeter une bouteille à la mer, du genre : "Oh, je ne sais pas." Cet été, mon ambition était claire, je voulais partir et mettre le club dans les meilleures conditions pour assurer mon remplacement », indiquait Mbappé. Et au fil des semaines, sa situation ne semble clairement pas s’arranger avec les hautes instances du PSG

Mbappé a taclé le PSG

Dans une lettre ouverte à L’Equipe publiée ces dernières heures, Kylian Mbappé a affiché son envie de disputer les JO 2024 qui se dérouleront à Paris, mais l’international français a également adressé un tacle à peine masqué envers la direction du PSG au sujet de la dernière édition des Jeux : « Les Jeux, c'est «…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles