Mercato - PSG : Sergio Ramos dit tout sur son aventure dans le projet QSI !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré une saison très difficile sur le plan sportif, Sergio Ramos se montre satisfait de son adaptation dans la capitale française et espère désormais revenir à son meilleur niveau sous le maillot du PSG.

Après une année marquée par plusieurs blessures au Real Madrid, Sergio Ramos espérait se relancer au Paris Saint-Germain. Leonardo et l’état-major qatari avaient en effet décidé de tenter un pari en recrutant le défenseur espagnol, laissé libre par la Casa Blanca. Malheureusement pour les deux parties, tout ne s’est pas déroulé comme prévu pour Sergio Ramos, qui n’a disputé que 10 rencontres cette saison, ratant ainsi tous les grands rendez-vous du PSG. Pour autant, l’ancien capitaine du Real Madrid reste satisfait de cette nouvelle étape de sa carrière, importante dans sa vie personnelle et dans celle de sa famille comme il l’a expliqué dans un entretien accordé aux médias du club.

« L’adaptation a été très bonne »

« C’était un jour très important pour moi, une étape différente dans ma vie, tant sur le plan personnel que professionnel, se souvient Sergio Ramos au moment de revenir sur la signature de son bail avec Paris Saint-Germain dans les locaux du club en compagnie de sa famille. C’était une aventure qui vous montre que la famille est toujours là, dans les bons et les mauvais moments, et qu’elle vous accompagne toujours dans tout. » Après seize années du côté du Santiago Bernabéu, le défenseur de 36 ans a donc découvert un nouveau vestiaire avec un rôle différent de celui…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles