Mercato - PSG : Un seul scénario possible pour le départ de Mauro Icardi ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Devenu plus que jamais indésirable au PSG où son contrat court jusqu’en juin 2024, Mauro Icardi se retrouve poussé vers la sortie. Et le buteur argentin, s’il envisage d’aller se relancer dans une autre écurie, devra impérativement revoir ses prétentions salariales à la baisse et opérer à un gros sacrifice financier.

À l’approche du mercato estival, la direction du PSG place ses pions pour composer son effectif de la saison prochaine, autant dans le sens des arrivées que de celui des départs. Ainsi, Leonardo a déjà dressé sa liste des indésirables, et elle est très longue : Alphonse Areola, Sergio Rico, Colin Dagba, Thilo Kehrer, Layvin Kurzawa, Leandro Paredes, Rafinha, Angel Di Maria… Tous seront invités à se trouver un nouveau point de chute cet été, au même titre bien évidemment que Mauro Icardi. Le buteur argentin de 29 ans, sous contrat jusqu’en juin 2024 avec le PSG, n’entre plus du tout dans les plans de la direction francilienne, qui cherche avant tout à se délester de son imposant salaire. Mais rien n’est simple dans ce dossier…

Icardi va devoir baisser son salaire pour partir

Le journaliste Rudy Galetti fait le point sur les coulisses du feuilleton Icardi et confirme que le PSG cherchera à tout prix à se séparer de l’ancien buteur de l’Inter Milan et tente désespérément de lui trouver un point de chute. Ce qui aurait pu être le cas en janvier, lorsqu’Icardi avait des discussions pour un retour en Italie et notamment avec la Juventus, mais ces contacts n'ont pas abouti,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles