Mercato - PSG : La sortie fracassante de Dortmund sur l'avenir d'Haaland !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme le10sport.com vous l'a révélé en exclusivité, le PSG veut recruter Erling Haaland en priorité en cas de départ de Kylian Mbappé en 2022. Alors que le buteur du Borussia Dortmund a reproché à sa direction de lui mettre la pression pour qu'il scelle son avenir, Hans-Joachim Watzke a tenu à mettre les choses au clair sur le sujet. Par ailleurs, le directeur général du BVB a également lâché ses vérités sur l'avenir d'Erling Haaland.

En fin de contrat le 30 juin avec le PSG, Kylian Mbappé se rapproche dangereusement du Real Madrid. Comme le10sport.com vous l'a révélé en exclusivité, le numéro 7 parisien a donné sa parole au Real Madrid pour un départ libre et gratuit à l'issue de la saison. Conscient de la situation, le PSG a d'ores et déjà choisi son digne héritier. Selon les informations du 10 Sport, révélées le 25 aout, Leonardo compte miser en priorité sur Erling Haaland pour la potentielle succession de Kylian Mbappé. Et alors que son numéro 9 est suivi par le PSG et plusieurs autres écuries européennes, le Borussia Dortmund lui mettrait la pression pour qu'il prenne une décision rapidement quant à son avenir. Une attitude qu'Erling Haaland a dénoncé dernièrement. « Le Borussia Dortmund a commencé à me mettre beaucoup de pression. Ils veulent que je prenne ma décision maintenant », a regretté l'international norvégien, avant d'en rajouter une couche lors d'un entretien accordé à Jan Aage Fjørtoft il y a quelques jours : « Quand est-ce que je veux prendre ma décision pour…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles