Mercato - PSG : Pour cette star de Klopp, tout se complique pour Leonardo…

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pressenti comme étant une réelle option pour la succession de Kylian Mbappé au PSG, Mohamed Salah devrait continuer de discuter avec Liverpool au sujet d’une prolongation de contrat lorsque le FC Barcelone préparerait également son offensive.

« Combien de temps encore je me vois ici à Liverpool ? Cela ne dépend pas de moi. Mais si vous me demandez, j'aimerais rester jusqu'à mon dernier jour de football. Mais je ne peux pas en dire beaucoup à ce sujet, ce n'est pas entre mes mains. Cela dépend de ce que le club veut, pas de moi ». Voici le message lourd de sens que Mohamed Salah divulguait courant octobre à l’occasion d’un entretien accordé à Sky Sports. Bien qu’aucune avancée concrète ne soit à noter dans le dossier Salah pour Liverpool, et plus particulièrement au niveau de sa prolongation pour son contrat courant jusqu’en juin 2023, les Reds ne lâcheraient rien et poursuivraient leurs travaux afin de mener à bien cette opération. En parallèle, le PSG garderait un oeil sur l’évolution de ce dossier, et ce, pour une raison bien précise. En effet, à la toute fin de la saison, le PSG pourrait être contraint de tourner la page Kylian Mbappé et de clore un chapitre plein de succès long de cinq ans. Pour remplacer le champion du monde, le PSG songerait à Mohamed Salah. Néanmoins, l’avenir de Salah serait susceptible de s’écrire à Liverpool.

Liverpool ne lâche rien pour la prolongation de Salah !

C’est du moins l’une des nombreuses informations que Fabrizio Romano a communiqué ce mardi…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles