Mercato - PSG : La succession de Kylian Mbappé anéantie par Guardiola ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Pour pallier le possible départ de Kylian Mbappé, le PSG a fait d'Erling Haaland sa grand priorité, comme le10sport.com vous l'a révélé en exclusivité. En plus du buteur du Borussia Dortmund, Leonardo aurait d'autres noms en tête, et notamment celui de Darwin Nunez. Toutefois, Manchester City pourrait anéantir les espoirs du directeur sportif du PSG sur ce dossier.

En fin de contrat le 30 juin, Kylian Mbappé refuserait de prolonger avec le PSG pour pouvoir signer au Real Madrid en 2022. Comme le10sport.com vous l'a révélé en exclusivité, Leonardo est déterminé à renouveler le contrat de son numéro 7. Mais dans le cas où il échouait sur ce dossier, le directeur sportif du PSG a déjà plusieurs solutions de secours. Selon nos informations du 25 aout, Leonardo a identifié plusieurs profils pour pallier le possible départ de Kylian Mbappé en 2022. En effet, l'ancien du Milan AC a coché les noms d'Erling Haaland, sa grande priorité, et de Robert Lewandowski. Mais ce ne serait pas tout.

Guardiola en pole position pour Darwin Nunez

D'après les indiscrétions de Record, Leonardo s'intéresserait également à Darwin Nunez, qui dispose d'une clause libératoire de près de 150M€. Toutefois, le directeur sportif du PSG serait loin d'être seul sur ce dossier. En effet, Darwin Nunez, qui a fait très mal au FC Barcelone en Ligue des Champions, affolerait l'Europe actuellement. A en croire le Daily Star, l'attaquant de Benfica figurerait sur les tablettes de Liverpool, Chelsea, le Bayern Munich, Manchester…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles