Mercato - PSG : Ces témoignages inattendus sur le cas Ander Herrera...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Longtemps annoncé sur le départ ces derniers mois alors qu’il a toujours peiné à se bâtir une place de titulaire au PSG, Ander Herrera est en train de réaliser un début de saison XXL avec le club de la capitale. Un nouveau départ pour le milieu de terrain espagnol de 32 ans…

« Il a fait la pré-saison avec nous. C'est un crack, un top joueur, avec beaucoup d'humilité, extrêmement professionnel, toujours au service de l'équipe. Il s'entraîne toujours à 100%, qu'il joue ou non. C'est le genre de joueur que chaque entraîneur aime avoir. Il se donne complètement. Il sait aussi marquer, c'est important », confiait récemment Mauricio Pochettino sur Ander Herrera, conscient de l’apport considérable du milieu de terrain espagnol ces dernières semaines au PSG. Auteur de 4 buts et 2 passes décisives toutes compétitions confondues, l’ancien joueur de Manchester United est en train d’inverser la tendance, lui qui avait du mal à justifier son recrutement depuis son arrivée au PSG à l’été 2019 après la fin de son contrat avec les Red Devils. D’ailleurs, avant cette époque, Ander Herrera disposait d’une cote XXL sur le marché.

Barcelone voulait recruter Herrera

Le père d’Ander Herrera, interrogé dans les colonnes de L’Equipe ce lundi, indique que le FC Barcelone s’était penché sur son profil quelques années avant son transfert au PSG : « À un moment, Ander fut en contact avec le Barça et, pour diverses raisons, cela ne s'est pas fait. Mais cela ne lui manque pas de ne jamais avoir porté les couleurs…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles