Mercato - PSG : Le terrible message de Wenger sur l'avenir de Kylian Mbappé !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Zlatan Ibrahimovic et Arsène Wenger se sont prononcés sur le dossier qui occupe le PSG, celui qui concerne l'avenir de Kylian Mbappé. Et les discours sont loin d'être rassurants pour le club parisien.

Auteur de 19 buts cette saison, Kylian Mbappé sera assurément l’un des acteurs du prochain mercato estival. Et pour cause, son contrat expire en juin prochain. Pour l’heure, le joueur refuse de s’exprimer sur son avenir au PSG et préfère se concentrer sur la deuxième partie de saison du club parisien. Mais une tendance claire se dessine dans ce dossier. Comme annoncé par le 10Sport.com en exclusivité le 6 janvier dernier, Kylian Mbappé est de plus en plus proche du Real Madrid. Le champion du monde 2018 a un accord de principe avec la formation espagnole et se dirige vers un départ, libre, à la fin de la saison. Les dirigeants du PSG refusent de baisser les bras. Dernièrement, les responsables ont repris les négociations avec l’entourage de Kylian Mbappé pour évoquer une prolongation de courte durée. Les discussions se poursuivent en coulisses, mais le Real Madrid se montre toujours aussi confiant. Ce feuilleton est suivi par de nombreux joueurs, mais aussi par plusieurs observateurs du football.

Ibrahimovic a conseillé à Mbappé de rejoindre le Real Madrid

Ancien joueur du PSG, Zlatan Ibrahimovic a pris position pour l’avenir de Kylian Mbappé. « Si Kylian Mbappé doit vraiment aller au Real Madrid, comme je le lui ai conseillé dans le livre ? Il n'y a que Kylian qui puisse répondre à…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles