Mercato - PSG : Le torchon brûle entre Lionel Messi et le FC Barcelone !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Parti à contrecœur du FC Barcelone, Lionel Messi tente désormais de s’adapter à la vie parisienne, mais en Catalogne, on peine à oublier le sextuple Ballon d’Or. Dernièrement, Joan Laporta a reconnu qu’il aurait souhaité que la nouvelle star du PSG accepte de prolonger en faisant une croix sur son salaire, une sortie qui n’aurait pas été appréciée par l’Argentin.

Après plus de 20 ans au FC Barcelone, Lionel Messi a fait ses valises cet été pour rejoindre le PSG. Malgré de très longues négociations afin de parvenir à un accord pour une prolongation, le club blaugrana a dû se résoudre à laisser partir son capitaine en raison de ses problèmes financiers, avec une dette estimée à plus d’un milliard d’euros, un sujet qui fait toujours parler aujourd’hui, alors que le Barça est en grande difficulté sur le plan sportif. Au micro de RAC1, Joan Laporta a reconnu qu’il avait espéré que Lionel Messi accepte de faire l’impasse sur son salaire afin que celui-ci puisse finir sa carrière au FC Barcelone, un sacrifice que n'a pas effectué l'attaquant de 34 ans. « J’espérais qu'à la dernière minute, Messi dirait qu'il voulait jouer gratuitement. Cela m'aurait plu et il m'aurait convaincu. Je comprends que la ligue l'aurait accepté. Mais nous ne pouvons pas demander cela à un joueur de son niveau », a expliqué le président du Barça il y a quelques jours. Une sortie qui n’aurait pas été du goût du principal intéressé.

Lionel Messi enrage contre Joan Laporta

Alors que ce n’est pas la première fois…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles