Mercato - PSG : Le vestiaire du PSG attend déjà Zinedine Zidane !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L’un des rêves des Qataris au PSG se nomme Zinedine Zidane. Et alors que la situation de Mauricio Pochettino n’est actuellement pas la meilleure, le nom du Français est de nouveau revenu sur la table pour prendre les commandes du club de la capitale. Ce qui ne déplairait pas à certains au sein du vestiaire du PSG.

Malgré le 6 sur 6 réalisé en Ligue 1 par le PSG, Mauricio Pochettino fait l’objet de certaines critiques. De plus, l’Argentin s’est retrouvé au coeur de la polémique ces derniers jours en sortant Lionel Messi du match contre l’OL. Pas de quoi lui redorer son image alors que son avenir fait de plus en plus parler. L’entraîneur du PSG pourrait-il déjà être menacé ? Un départ serait-il à prévoir dans les prochaines semaines ? Ce mardi, la presse espagnole est en tout cas venue mettre de l’huile sur le feu et relançant la rumeur d’une arrivée de Zinedine Zidane sur le banc parisien. Alors que l’ancien entraîneur du Real Madrid a toujours fait rêver les Qataris, l’occasion pourrait enfin être la bonne. Sur le plateau d’El Chiringuito, Eduardo Inda a ainsi assuré que les contacts étaient maintenus depuis plusieurs mois avec le clan Zidane.

Zidane en fait rêver plus d’un…

Concernant une arrivée de Zinedine Zidane au PSG, Ok Diario est venu en rajouter une couche, dévoilant notamment les motifs de ce choix du côté du Qatar. Ainsi, Zizou serait notamment désiré de part son CV XXL, lui qui a notamment remporté de nombreuses Ligue des Champions, le grand rêve du PSG, mais aussi…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles