Mercato - PSG : Voilà pourquoi QSI prépare une révolution

Plus de 10 ans après leur arrivée, les propriétaires du PSG ont ouvert la porte à une vente d’un pourcentage du capital du club. Si QSI ne compte pas se séparer du club, cette annonce pose forcément des questions. Vincent Chaudel, spécialiste et fondateur de l’observatoire du sport business, voit en cela un moyen de répondre aux attentes de la DNCG et du Fair-play financier.

Ça risque de bouger dans les prochains mois au Paris Saint-Germain. En effet, le club parisien pourrait vendre un pourcentage, compris entre 10 et 15 %, de son capital prochainement. Deux fonds d’investissement américains seraient d’ailleurs intéressés. « On a acheté le club 70M€, aujourd'hui, il vaut plus de 4 milliards d'euros. On a différentes offres. (...) On a eu une offre de plus de 4 milliards d'euros. Mais nous n'allons pas vendre », a récemment confié Nasser Al-Khelaïfi à ce sujet auprès de talkSPORT.

« Répondre aux exigences de la DNCG, voire du Fair-Play Financier »

Interrogé par Paris United, Vincent Chaudel, spécialiste et fondateur de l’observatoire du sport business, a analysé les intentions du PSG. « Tout comme BeIN Sport, pour lequel l’Arabie Saoudite va entrer au capital, le PSG est un pilier de la stratégie de soft power du Qatar. Ce qui n’interdit en rien d’optimiser l’investissement comme ont su le faire Dubaï en ouvrant son capital. En effet,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com