Mercato - PSG : Voilà les trois destinations possibles pour Kylian Mbappé...

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat en juin 2022, Kylian Mbappé n'a toujours pas prolongé au Paris Saint-Germain. Alors que Nasser Al-Khelaïfi a toujours exprimé son souhait de conserver le Français, le spectre d'un départ libre la saison prochaine plane au dessus de la capitale...

Le futur de Kylian Mbappé au Paris Saint-Germain prend une allure de feuilleton. L'attaquant parisien ne possède plus qu'une seule année de contrat et ne semblerait pas décidé à prolonger rapidement au PSG. Pour autant, le Français souhaiterait rester à Paris la saison prochaine. Seulement voilà, sans garantie d'une prolongation, les dirigeants parisiens pourraient craindre un départ libre de Mbappé à l'issue de son bail, au mois de juin 2022. Un départ qui ne rapporterait donc aucune indemnité de transfert au PSG. Cependant, si Nasser Al-Khelaïfi se décidait à vendre sa star, il ne manquerait pas de prétendants...

Trois cadors européens suivent le dossier

La situation de Kylian Mbappé interpelle toute l'Europe. Les clubs ayant les moyens de s'attacher les services du joueur 22 ans se compteraient sur les doigts d'une main. Comme l'évoque Le Parisien, Liverpool, Manchester City, et bien évidemment le Real Madrid seraient à l'affût sur l'évolution de la situation du Français. Pour autant, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi persiste et signe : Kylian Mbappé n'est pas à vendre. De son côté, Mbappé serait prêt à rester à Paris seulement si le club se renforçait pour viser la victoire finale en Ligue des champions. Ce à…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles