Mercato - PSG : Est-ce vraiment la fin de l’interminable feuilleton Cristiano Ronaldo ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous contrat avec la Juventus jusqu’en juin 2022, Cristiano Ronaldo pourrait être une occasion à ne pas rater pour le Paris Saint-Germain.

A 36 ans, Cristiano Ronaldo continue à être au centre de la planète football. Son avenir a fait couler énormément d’encre ces derniers mois, avec un possible départ de la Juventus. Ses anciens clubs du Real Madrid et de Manchester United auraient été tentés, mais c’est le Paris Saint-Germain qui a semblé rapidement prendre la main. La Gazzetta dello Sport a en effet assuré que le PSG serait le seul club qui se serait dit disposé à offrir à Cristiano Ronaldo le même salaire qu’il perçoit actuellement à la Juventus, soit près de 86M€ brut ! De plus, le PSG assurerait un projet sportif fort au Portugais, qui semble vouloir remporter une sixième Ligue des Champions dans sa carrière, voire même un sixième Ballon d’Or, pour revenir à la hauteur de Lionel Messi.

Cristiano Ronaldo enfin de retour à Turin, mais...

Les rêves des propriétaires du Paris Saint-Germain ont toutefois commencé se compromettre. Un premier signal est arrivé avec la sortie de Pavel Nedved, en marge de la première rencontre amicale de la pré-saison de la Juventus, face à Cesena (3-1). « Cristiano Ronaldo a été convoqué pour le 26 juillet, il sera de retour lundi et restera avec nous » a expliqué le vice-président bianconero, au micro de Sky Sport Italia. Une sortie qui fait écho aux différentes informations de la presse italienne de ces derniers jours, donnant un

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles