Mercato - PSG : Wijnaldum lâche ses vérités sur Pochettino et son arrivée !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il a effectué ses premiers pas au centre d’entraînement cette semaine, Georginio Wijnaldum est revenu sur son départ de Liverpool et son arrivée au PSG en soulignant l’importance de Mauricio Pochettino dans son choix.

Il a été la première recrue estivale du PSG au cours de cette fenêtre estivale des transferts. En fin de contrat le 30 juin dernier à Liverpool, Georginio Wijnaldum a rejoint le club de la capitale dans le cadre d’un transfert libre en laissant tomber le FC Barcelone, qui était tout proche d’enregistrer son arrivée. En effet, depuis des mois, le club catalan était annoncé sur les traces de l’international néerlandais dont le profil était tout particulièrement apprécié par Ronald Koeman. Seulement voilà, le Barça a trop tardé à conclure l’affaire, chose qui a permis au PSG d’arracher sa signature alors que tout était quasiment bouclé dans l’optique de sa venue en Catalogne. C’est ainsi que Georginio Wijnaldum a paraphé un contrat de trois avec le club parisien, soit jusqu’en juin 2024.

« Je me sens apprécié »

Et à l’occasion d’un entretien accordé au Telegraph, le nouveau numéro 18 du PSG a expliqué pourquoi il a choisi de rejoindre les pensionnaires du Parc des Princes. « Ils m’ont montré, pas seulement dans les négociations, mais aussi quand ils ont discuté avec moi, quand ils m’ont exprimé le projet, à quel point ils m’aimaient, et au combien ils voulaient que je rejoigne le club. C’était ce qu’il me fallait. J’étais heureux. C’était un bon sentiment. Et…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles