Mercato - PSG : Zidane à l’origine d’un coup de tonnerre pour Mbappé ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lié au PSG jusqu’en juin 2022, Kylian Mbappé est très loin d’une prolongation et semble avoir les yeux rivés sur le Real Madrid. Néanmoins, une possible arrivée de Zinedine Zidane pourrait permettre au club de la capitale de se relancer dans ce dossier.

Grande priorité du Real Madrid, Kylian Mbappé a fait l’objet d’une offensive de Florentino Pérez dans les derniers instants du mercato estival, mais le PSG a rapidement acté le fait que sa star n’était pas à vendre. Pourtant, Kylian Mbappé a révélé cette semaine qu’il avait fait part en interne de sa décision de plier bagage, alors que son contrat court jusqu’en juin 2022. « J'ai demandé à partir, parce qu'à partir du moment où je ne voulais pas prolonger, je voulais que le club ait une indemnité de transfert pour avoir un remplaçant de qualité », a reconnu Kylian Mbappé dans un entretien accordé à RMC. Désormais, le PSG espère pouvoir convaincre son numéro 7 de prolonger avant le 1er janvier, date à partir de laquelle ce dernier sera autorisé à s’engager avec le club de son choix en vue de la saison 2022/23, mais le club de la capitale part de loin. « Ce qui peut me faire rester au PSG ? On en est loin, puisque je voulais partir cet été. Je ne vais pas faire l'hypocrite et venir jeter une bouteille à la mer, du genre : "Oh, je ne sais pas." », a avoué Kylian Mbappé. Pour autant, le PSG pourrait avoir un argument de taille à présenter dans les prochains mois.

Zidane, un élément déterminant pour Mbappé ?

À en croire les informations…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles