Mercato - PSG : Zidane, Pochettino… Doha prêt à réaliser un coup légendaire ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors que la figure de Mauricio Pochettino est de plus en plus critiquée en ce début de saison du côté du Paris Saint-Germain, le nom de Zinedine Zidane se retrouve de nouveau associé au club de la capitale quand celui de l’argentin est évoqué de l’autre côté de la Manche.

Arrivé en janvier dernier, Mauricio Pochettino devait être l’homme qui allait initier un nouveau cycle vertueux au Paris Saint-Germain après le passage de Thomas Tuchel, parti fin décembre après un début de saison 2020/2021 délicat tant sportivement que dans sa relation avec ses supérieurs hiérarchiques. Seulement voilà, dix mois plus tard et un départ avorté au début de l’été, il faut admettre que le bilan de l’entraîneur argentin n’est pas forcément reluisant. Certes, la perte de la Ligue 1 face au LOSC n’est pas uniquement de son fait puisqu’il est arrivé en cours de saison, mais il est clair que l’ancien technicien de Tottenham ne parvient pas à installer sa patte dans le jeu du PSG depuis son arrivée. De plus en plus critiqué pour le jeu pratiqué par ses hommes jugé soporifique et pour sa capacité à ne pas exploiter du mieux possible ses hommes - Leo Messi en tête qui est installé sur le côté droit de l’attaque, Mauricio Pochettino commence à épuiser son crédit auprès de nombreux observateurs du PSG. Et il se pourrait que la direction parisienne commence petit à petit à voir la chose du même oeil.

Zinedine Zidane de nouveau lié au PSG, Mauricio Pochettino agite l’Angleterre

En effet, ce vendredi, il est de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles