Mercato - Real Madrid : Incroyable révélation sur Tchouaméni et le FC Barcelone

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Longtemps courtisé par le PSG, Liverpool et la Juventus Turin, Aurélien Tchouaméni a finalement privilégié un transfert au Real Madrid cet été sur le mercato. Et Cesc Fabregas, son ancien partenaire de l’AS Monaco, a pourtant tout tenté pour le placer au FC Barcelone. En vain.

Au début du mercato estival, en plus du feuilleton Kylian Mbappé qui a évidemment fait couler beaucoup d’encre au PSG, un autre dossier faisait beaucoup parler sur le marché des transferts : Aurélien Tchouaméni. Auteur d’une saison XXL avec l’AS Monaco, le milieu de terrain français de 22 ans était courtisé par le PSG, la Juventus Turin et Liverpool, mais c’est finalement le Real Madrid qui a raflé la mise. Tchouaméni a été transféré au sein du club merengue pour un total de 100€M€, bonus compris, mais de nouvelles révélations tombent sur ce dossier.

Fabregas voulait le placer à Barcelone

Interrogé sur les ondes de la Cadena Cope, Cesc Fabregas, qui a été le coéquipier d’Aurélien Tchouaméni à l’AS Monaco, révèle qu’il a tout mis en oeuvre pour essayer de faire en sorte que le FC Barcelone le recrute : « Le Real Madrid s’est très bien renforcé. Je connais très bien Tchouaméni. J'ai parlé avec des gens du Barça pour qu’ils le recrutent. C’est un joueur pour le futur mais économiquement, ils n’ont pas pu le recruter. J’ai donné mon opinion à une autre ancienne équipe et à la fin il est parti chez le club ‘ennemi’. Il faut profiter des opportunités du marché », a expliqué Fabregas.

Une grosse concurrence attend…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles