Mercato : Le Real Madrid prépare déjà un nouveau coup à 150M€ pour Haaland

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au cœur des rumeurs ces derniers mois pour son avenir, Erling Haaland a finalement rejoint Manchester City, club avec lequel il est engagé jusqu’en juin 2027. Pour autant, le Norvégien risque de refaire parler de lui avant cette date puisqu’il disposera d’une clause libératoire de 150M€ dans deux ans, que le Real Madrid envisage déjà de lever.

Annoncé au PSG, au Real Madrid ou encore au FC Barcelone ces derniers mois, Erling Haaland avait le choix après avoir explosé tous les compteurs au Borussia Dortmund. Finalement, le Norvégien a décidé de rejoindre Manchester City, club avec lequel il est désormais engagé jusqu’en 2027. Un choix logique aux yeux de l’attaquant, qui s’est réjoui à l’idée de pouvoir évoluer chez les Skyblues, comme son père entre 2000 et 2003. « Je suis né en Angleterre. J'ai été un fan de City toute ma vie. Je connais beaucoup de choses sur le club. Au final, [la décision de signer s'est résumée à] deux choses. Je me sens chez moi ici et je sens que je peux m'épanouir et donner le meilleur de moi-même à City. J'aime le style (de jeu). J'aime le football offensif. J'aime l'ambiance positive que nous avons lorsque City joue au football. C'est ce que j'aime beaucoup, donc je pense que c'est un bon choix », a déclaré Haaland au moment de sa première prise de parole en tant que joueur de Manchester City. L’ancienne star du Borussia Dortmund va donc se retrouver un peu moins au cœur des rumeurs dans les prochains mois, mais de son côté, la presse espagnole spécule…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles