Mercato - Real Madrid : PSG, Manchester, Chelsea… Plus aucun doute pour l’avenir de Varane ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lié au Real Madrid jusqu’en juin 2022, Raphaël Varane n’est pas disposé à prolonger son bail et se dirige vers un départ cet été. Alors que le PSG et Chelsea étaient notamment sur ses traces, c’est à Manchester United que devrait filer le champion du monde tricolore.

À un an de la fin de son contrat au Real Madrid et après dix saisons passées en Espagne, Raphaël Varane est à un tournant de sa carrière. Florentino Pérez n’envisage pas de voir partir son défenseur libre à l’été 2022 et attend ainsi une réponse définitive du joueur pour son avenir. Si aucun accord n’est trouvé rapidement pour une prolongation, le Real Madrid décidera ainsi de pousser vers la sortie Raphaël Varane afin de récupérer une indemnité de transfert. Une situation qui n’a pas échappé à plusieurs clubs, à l’instar du PSG, Manchester United et Chelsea. Ces dernières heures, les Red Devils sont annoncés en pole position dans ce dossier, et l’arrivée de Varane du côté d’Old Trafford se confirme sérieusement.

Mission impossible pour une prolongation

En effet, plus rien ne semble empêcher le départ de Raphaël Varane vers Manchester United. Selon les informations dévoilées par Duncan Castles dans le Transfer Window Podcast, Florentino Pérez aurait pourtant dégainé une offre au défenseur pour le convaincre de rester chez les Merengue. Un salaire de 7M€ aurait ainsi été promis à Varane, désireux d’obtenir les émoluments que David Alaba, estimés à 10M€. Faute d’accord, le joueur de 27 ans aurait ainsi indiqué à ses…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles