Mercato - Real Madrid : Rennes explique le choix d'Eduardo Camavinga !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En fin de contrat le 30 juin prochain avec Rennes, Eduardo Camavinga s'est engagé en faveur du Real Madrid ce mardi soir. Comme l'a expliqué Florian Maurice ce mercredi, ni lui, ni le joueur, ne voulait d'un départ à 0€ à l'été 2022.

Alors que son contrat arrivait à terme le 30 juin, Eduardo Camavinga n'était pas emballé par l'idée de prolonger avec le Stade Rennais. Sachant que le crack de 18 ans voulait se lancer un tout nouveau défi, le club breton a préféré laisser filer son crack de 18 ans lors de ce mercato estival, plutôt que d'attendre l'été 2022 pour un départ libre et gratuit. Et malgré l'intérêt du PSG, Eduardo Camavinga a finalement posé ses valises au Real Madrid ce mardi soir, grâce à l'accord trouvé entre le Stade Rennais et le club merengue. Un accord qui avoisinerait les 30-35M€. Comblé par son transfert au Real Madrid, Eduardo Camavinga a fait part de son immense joie sur son compte Twitter.

Camavinga ne souhaitait pas quitter Rennes librement

« Bonjour à tous, c’est le cœur rempli d’émotion et la tête pleine de beaux souvenirs que je vous annonce officiellement mon départ du Stade Rennais. Après 8 merveilleuses années passées au club, il est temps pour moi de vous dire au revoir. Je tenais particulièrement à remercier le club pour tout ce que j’ai pu apprendre, aussi bien sur le plan professionnel que personnel. Le club me connaît maintenant depuis l’âge de mes 11 ans, ils m’ont vu grandir, ils m’ont aidé à évoluer dans le monde du foot et c’est aussi grâce à…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles