Mercato - Real Madrid : Rodrygo, Vinicius... Pérez a voulu éviter un nouveau cas Neymar !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ancien recruteur du FC Barcelone au Brésil, André Cury a lâché ses vérités sur les dossier Vinicius et Rodrygo, assurant que si le Real Madrid les a recrutés, c'est avant tout pour éviter de reproduire les mêmes erreurs qu'avec Neymar qui avait finalement rejoint le Barça.

Rivaux sur les terrains, le FC Barcelone et le Real Madrid le sont également en interne. En effet, les deux clubs se sont retrouvés en concurrence sur de nombreux dossiers sur le marché des transferts. L'un des cas les plus célèbres est celui de Neymar. En 2013, le FC Barcelone recrute en effet celui qui est alors présenté comme le successeur de Pelé. Recruteur au Brésil pour le Barça, André Cury a joué crucial dans le transfert de Neymar au Barça alors qu'il semblait promis au Real Madrid. « Cela a coûté cher d'amener Neymar ici. Neymar est venu par amour pour ce club. Dans des conditions normales, il ne serait pas venu. Le Real Madrid offrait 100M€ de plus », assure-t-il au micro de Què T'hi Jugues sur la Cadena SER. Visiblement traumatisé par cet échec, Florentino Pérez a tout fait pour ne pas connaître un nouvel échec de cette importance.

Le Real Madrid ne voulait pas rater le nouveau Neymar

C'est ainsi qu'en 2018, alors que Flamengo possède un ailier brésilien présenté comme le nouveau Neymar, le Real Madrid n'hésite pas à débourser 45M€ pour recruter Vinicius Junior. Et pourtant, comme le révèle André Cury « tout était bouclé pour Vinicius au Barça. Les deux agents du joueur étaient des amis très proches.…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles