Mercato - Real Madrid : Varane justifie son départ pour Manchester United !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alors qu’il a rejoint Manchester United lors du dernier mercato estival, Raphaël Varane s’est prononcé sur son choix de quitter le Real Madrid, après dix saisons dans la capitale espagnole.

L’été dernier, Raphaël Varane a connu un changement de taille dans sa carrière. Alors que son contrat avec le Real Madrid courait jusqu’en juin 2022, l’international français a pris la décision de ne pas prolonger pour entamer une nouvelle étape et rejoindre Manchester United, intéressé depuis plusieurs saisons. Les débuts de Raphaël Varane chez les Red Devils sont toutefois compliqués, puisque le défenseur de 28 ans n’a disputé que 9 rencontres depuis son arrivée en raison de plusieurs pépins physiques. Pour autant, l’ancien cadre du Real Madrid ne regrette pas son choix et s’en est expliqué, dans un entretien accordé au Telegraph.

« C'est un défi qui me motive »

Quatre mois après sa signature à Manchester United, Raphaël Varane a réalisé un premier bilan de son passage en Premier League, justifiant notamment son choix de rejoindre un club en difficulté depuis plusieurs saisons. « C'est un grand défi. C'est un défi qui me motive, explique le champion du monde tricolore. J'ai tout gagné [à Madrid], alors peut-être que je cherchais un sentiment différent. Défendre l'histoire. Vous devez vous battre pour quelque chose de plus grand que vous. Vous devez vous battre pour le club, les fans et cette histoire. C'est très important. De l'extérieur, vous pouvez voir comment le club respecte les légendes,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles