Mercato : Ronaldo au cœur d'une polémique, un gros scandale dénoncé

Présenté aux journalistes il y a quelques jours, Cristiano Ronaldo se faisait une joie de rejoindre Al-Nassr, club situé en Arabie-Saoudite. Mais ce transfert a été dénoncé par plusieurs organisations, qui promeuvent la défense des droits de l'Homme. Selon plusieurs activistes, le joueur portugais participe à la dédiabolisation du gouvernement saoudien, coupable de torture.

Agé de 37 ans, Cristiano Ronaldo va, finalement, terminer sa carrière à Al-Nassr. Le club saoudien a mis les moyens pour recruter l'international portugais. A travers ce transfert, les dirigeants saoudiens tentent de développer leur championnat de football, mais aussi de renvoyer une image positive au reste du monde. Présenté à la presse il y a quelques jours, Ronaldo avait tenu un discours généreux à l'égard des Saoudiens et participer au travail des responsables politiques : « Les Saoudiens ont été exceptionnels avec mes proches. Pour c’est une grande opportunité, pas seulement pour le football, mais pour changer les mentalités des futures générations ».

Ronaldo se fait interpeller après son transfert

Des déclarations, qui ont provoqué la colère d'activistes comme Lina Al-Hathloul. « Cristiano Ronaldo peut penser qu'il n'a rien à voir avec la politique, mais cela fait partie de la machine de relations publiques. Il doit utiliser sa voix pour une cause juste : appeler à la libération des prisonniers et à la fin de l'inégalité entre les sexes et des exécutions » a confié le membre de l'organisation ALQST for…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com