Mercato : Sarkozy a sauvé le PSG, cette incroyable bombe sur le Qatar

En juin 2011, le Qatar annonçait son arrivée au PSG. Le petit état prenait la suite de Colony Capital, alors en grande difficulté financière. Un rachat rendu possible par Nicolas Sarkozy, proche du club parisien et président de la République au moment du deal. En effet, en contrepartie du soutien de la France à la Coupe du monde au Qatar, Doha s'engageait à racheter le PSG comme le prouvent certains documents.

La prochaine Coupe du monde du football, qui débutera le 20 novembre prochain au Qatar, crée la controverse. Plusieurs ouvriers sont décédés lors de la construction des stades et ces derniers vivent dans des confitions extrêmement précaires. Par ailleurs, cette désignation fait polémique en raison des perspectives écologiques désastreuses. Certaines villes françaises ont appelé au boycott et ne mettront pas en place d'écrans géants pour suivre les rencontres. Pourtant, comme le confirme Blast, l'Etat français a joué un rôle capital dans ce dossier.

Le rachat du PSG se serait joué lors d'un déjeuner à l'Elysée

Le 23 novembre 2010, un déjeuner était organisée à l'Elysée. Il réunissait Nicolas Sarkozy, président de la République, Claude Guéant, Michel Platini, mais aussi Tamim ben Hamad Al Thani, actuel Emir du Qatar. Lors de ce déjeuner, la France s'engageait à apporter son soutien au Qatar et confirmait le vote de Michel…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com