Mercato Stade Rennais : Le défenseur norvégien Birger Meling s’engage pour trois ans

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

FOOTBALL - Le latéral ne sera resté qu’une saison au Nîmes Olympique avec qui il a découvert la Ligue 1

Le Stade Rennais tient sa troisième recrue de l’été. Après les signatures de Loïc Badé (RC Lens, défenseur central) et du jeune Ghanéen Kamaldeen Sulemana (Nordsjaelland, ailier), le club breton vient d’engager le défenseur norvégien Birger Meling. Arrivé au Nîmes Olympique la saison dernière, le latéral gauche de 26 ans a signé un contrat de trois ans avec le club breton. Le montant de son transfert s’élève à environ trois millions d’euros.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

International norvégien avec 19 sélections au compteur, il a passé trois saisons au Rosenborg BK, club le plus titré du pays, avant de rejoindre la Ligue 1 l’été dernier. Avec les Crocos, Birger Meling a connu une saison pleine malgré la descente du club en Ligue 2.

« Une très bonne opportunité », selon Florian Maurice

« C’est une très bonne opportunité pour nous, souligne Florian Maurice, directeur technique du Stade Rennais. Il a fait une excellente saison avec Nîmes. Chaque fois que l’on observait les matchs de Nîmes, il ressortait comme un élément fort de leur équipe. »

« Quand j’ai entendu que c’était possible de venir, ça m’a vraiment fait plaisir, s’est réjoui Birge(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Mercato : Giroud va poser son karting à Milan, tremble Ibra…
OL-Wolfsburg : Comment les 8.000 supporteurs lyonnais ont-ils vécu leur retour au stade ?
Ligue 1 : « Les clubs sont financièrement exsangues », prévient le boss de la DNCG

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles