Mercato : Comment le transfert de Neymar a coulé le FC Barcelone

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le départ de Neymar à l’été 2017 a laissé d’énormes séquelles du côté du FC Barcelone. En effet, le club culé n’a depuis cessé de se montrer actif sur le marché des transferts en dépensant presque 1Md€ pour renforcer un effectif qui s’est ironiquement affaibli en raison de mauvais choix sur le marché des transferts de la part de l’ancienne direction du FC Barcelone. Retour sur une descente aux enfers.

La fin de l’idylle entre Neymar et le FC Barcelone a été rude. Et pourtant, à l’été 2016, soit un an avant son transfert XXL au PSG, la star auriverde prolongeait son contrat qui courrait alors jusqu’en 2018 à une date ultérieure, à savoir juin 2021. Force est de constater que l’histoire s’est déroulée autrement puisqu’au final, Neymar a rejoint le PSG par le paiement de la clause libératoire de 222M€ qui figurait dans son contrat au FC Barcelone. Depuis, les clauses libératoires des joueurs du Barça et du Real Madrid sont bien plus importantes et atteignent parfois le milliard d’euros. D’après différents médias, Neymar refusait de continuer à être dans l’ombre de Lionel Messi alors qu’il avait été l’artisan de la remontada face au PSG en 1/8ème de finale retour quelques mois plus tôt et que dans la presse espagnole, il n’y en avait que pour Lionel Messi. Ayant empoché la coquette somme de 222M€, le comité de direction blaugrana alors présidé par Josep Maria Bartomeu avait de quoi voir venir et pouvait même déniché une pépite pour succéder à Neymar. Néanmoins, cette énorme rentrée…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles