Mercato : Zidane, Deschamps… Une révolution en vue chez les Bleus ?

Fragilisé par la parution de l’enquête de So Foot mettant en lumière des problèmes au sein de la Fédération française de football, le président Noël Le Graët pourrait quitter son poste avant la fin de son mandat en 2024, rumeur démentie par le principal intéressé mais qui s'intensifie au sein de la FFF. Une décision qui pourrait alors influencer l’avenir de Didier Deschamps à la tête des Bleus…

Cette semaine, le magazine So Foot a publié une enquête dans laquelle plusieurs dysfonctionnements au sein de la Fédération française de football ont été révélés. Il est notamment question de harcèlement sexuel, de problèmes liés à l’alcool en interne et de guerre des clans. La ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra a invité Noël Le Graët, président de la FFF, à échanger avec elle vendredi après la parution de l'article, mais cela pourrait aller plus loin pour le patron du football français.

Les rumeurs s’intensifient pour la présidence de la FFF

Selon RMC, l’avenir de Noël Le Graët à la tête de la FFF est incertain. Dans le milieu du football amateur, la rumeur court que le président de la fédération pourrait démissionner lors de l'assemblée fédérale qui a été décalée le 7 janvier à cause de la Coupe du Monde au Qatar. « Si la France gagne le Mondial tout le monde sera content. Si elle perd, cela sera totalement l’inverse. Peu importe l’issue, cela peut bouleverser l’avenir de la présidence de la FFF », a d’ailleurs lâché Le Graët samedi dernier, à l'occasion du congrès de l'ANPDF (l'association…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com