Mercedes brille sous la pluie aux essais libres 2 du Grand Prix du Japon

George Russell au Japon. (K. Kyung-Hoon/Reuters)

Les Britanniques de Mercedes George Russell et Lewis Hamilton ont réalisé les meilleurs temps de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix du Japon de F1, vendredi sur le circuit détrempé de Suzuka (5,807 km).

La pluie a privé Pirelli de ses tests de pneus 2023 qui seront maintenant organisés lors des deux prochains GP à Austin et à Mexico. Toutefois, les pilotes eux pouvaient rouler 90 minutes lors de ces EL2, histoire de préparer au mieux la course qui devrait également se dérouler sur le mouillé alors que la qualification, elle, pourrait se faire sur le sec. Ils ont décliné l'invitation. Après vingt minutes, seuls six pilotes avaient pris la piste et tenté le diable sur ce tracé si délicat et piégeux.

lire aussi


Fernando Alonso en tête des essais libres 1

L'exemple de Mick Schumacher a clairement laissé des traces. Pas d'EL2 en effet pour le fils de Michael qui a explosé sa Haas lors de la première séance juste avant Degner alors que les essais étaient terminés. L'écurie américaine a été contrainte de changer de châssis et n'était pas prête pour le début de cette deuxième séance. Et beaucoup partirent à la faute durant ces 90 mn.

Ferrari a beaucoup moins roulé que le matin même si la F1-75 est pleine de nouveautés, notamment au niveau du plancher. Leclerc a d'ailleurs souffert dans sa mise en température des gommes. Verstappen, à son habitude, a signé un gros temps dès sa première tentative avant de remettre le couvert lors de son second tour : son meilleur ennemi, Lewis Hamilton, avait lui aussi signé lui aussi le meilleur temps. Et c'est finalement George Russel sur l'autre W13 qui réussit le meilleur temps, preuve que la Mercedes est très agile et rapide sur le mouillé. Esteban Ocon est 10e et Pierre Gasly, qui n'avait plus de pneus intermédiaires, avant-dernier.