Mercedes n'a pas voulu "risquer" la carrière d'Ocon avec Hamilton

Basile Davoine

Après une année passée à ronger son frein, aurait constitué une erreur.

Lire aussi :

Les cinq clés du génie de Lewis Hamilton

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Revenant sur cette décision, le directeur de l'écurie Mercedes la fait reposer sur deux points clés. Le premier concerne le contexte dans lequel Ocon aurait été amené à évoluer s'il avait remplacé Bottas au sein de l'écurie de Brackley, face à un sextuple Champion du monde qui n'est pas loin de tout écraser sur son passage actuellement. "Le mettre contre Hamilton, qui est chez Mercedes depuis sept ans et au sommet de sa carrière, n'est pas une bonne chose pour lui, surtout après une année sans courir", insiste Toto Wolff dans les colonnes de Speed Week.

L'Autrichien estime que cette situation aurait été beaucoup trop périlleuse, avant de faire référence à la cohabitation entre en 2007, l'estimant exceptionnelle. "Ça aurait pu être une histoire passionnante, et il aurait probablement bien fait les choses, mais il n'y a qu'un seul gars qui a bien réussi contre une superstar, et c'est Lewis Hamilton", assure-t-il. "Les pilotes ont besoin de temps, et je ne veux pas risquer sa carrière ou qu'il risque quoi que ce soit pour gagner contre Lewis. C'était le point déterminant." 

La crainte des tensions

L'autre argument, qui avait déjà été soulevé par Toto Wolff il y a six mois, concerne l'harmonie entre les pilotes au sein de l'écurie Mercedes. Sans aucun doute, les souvenirs de la rivalité Hamilton-Rosberg ont resurgi, tout comme la situation provoquée chez a pu faire office de signal d'alarme.

"Quand on gère des pilotes, il faut être conscient du fait qu'ils réalisent leurs rêves et que leur objectif principal est de gagner le titre", rappelle le directeur de Mercedes. "Cela peut mener à des tensions, car ces objectifs ne correspondent pas toujours à ceux de l'équipe. Mais je suis vraiment fier qu'au fil des ans nous ayons réussi à mettre les pilotes derrière l'objectif de Mercedes, qui est de devenir l'une des équipes sportives les plus performantes au monde."

À lire aussi