Merci qui ? Merci Keylor Navas

SO FOOT
·1 min de lecture

Le 8 mars 2017, il n'avait fallu que trois petites minutes à Kevin Trapp pour foirer son intervention, encaisser le premier pion de Luis Suarez et lancer le Barça vers l'un des plus grands renversements de l'histoire du football. Deux ans plus tard contre Manchester United, le grand Gigi Buffon avait fait encore mieux avec une boulette mémorable précipitant la chute des siens. Une nouvelle fois large vainqueur et séduisant à l'aller il y a trois semaines, Paris a bien évidemment proposé une prestation faite de genoux qui s'entrechoquent et de palpitant qui grimpe dès les premiers instants mercredi soir au Parc des Princes face à un Barça à la hauteur de son statut. À une différence près : cette fois le PSG a trouvé l'antidote. Son nom : Keilor Antonio Navas Gamboa.

Paris se qualifie en quarts dans…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com