Merci pour ce moment, la Suisse !

·1 min de lecture

La Suisse a remis ça. Cinq jours après avoir fait la nique aux Bleus au bout d'une soirée épique, la Nati, qu'on aurait pu penser lessivée après 120 minutes de combat et un exploit, a cette fois fait trembler l'Espagne. Mieux, elle a pensé que le destin était de nouveau prêt à lui sourire, et que le dernier carré de l'Euro allait devenir réalité. Mais non. Les potes de Yann Sommer n'ont pas été aussi cliniques aux 11 mètres, ce vendredi soir à Saint-Pétersbourg, laissant filer le rêve d'une demi-finale dans une séance de tirs au but où seul Mario Gavranović a battu Unai Simón. Voilà, c'est fini. Un lot de consolation ? Oui, cette Suisse version 2021 ne tombera pas aux oubliettes, en tout cas pas tout de suite. Pas loin d'être considérée comme un paillasson après un premier nul décevant contre le pays de Galles (1-1) puis une gifle contre l'Italie (3-0) au cours d'une phase de poules triste à souhait - et sauvée par un succès face des Turcs à…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles