«Messi n'est qu'un nain sous hormones»

Depuis quelques mois, une enquête vise l'ancienne direction du FC Barcelone. Los Mossos, la force de police autonome de la Catalogne, s'intéresse notamment aux fuites concernant les contrats de Lionel Messi et Gerard Piqué. Pour arriver à certains conclusions, les enquêteurs ont notamment étudié des échanges sur WhatsApp entre différents membres de la direction. Et c'est assez surréaliste.

En marge d'une enquête de Los Mossos, la force de police autonome de la Catalogne, des échanges WhatsApp ont fuité entre les anciens membres du conseil d'administration du FC Barcelone, alors présidé par Josep Maria Bartomeu. Le 31 janvier 2021, l'une des discussions porte notamment sur Lionel Messi, dont le contrat vient de fuiter dans le quotidien El Mundo, et qui aurait fait pression sur sa direction en réclamant que ni son salaire, ni celui de Luis Suarez ne soit touché durant la crise du Covid. Gómez Pontí, qui dirigeait alors les services juridiques du Barça et qui serait à l'origine de la fuite du contrat de Lionel Messi dans la presse, s'adresse ainsi à Josep Maria Bartomeu et Oscar Grau, directeur général du club à l'époque, par le biais d'une longue tirade hallucinante.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Tu ne peux pas être une bonne personne avec ce rat d'égout»

« Barto, vraiment, tu ne peux pas être une bonne personne avec ce rat d'égout. Le club…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com