Les Metropolitans 92 maîtrisent Dijon en Betclic Élite

DeVante Jones a été l'un des hommes forts de Boulogne-Levallois à Dijon. (E. Garnier/L'Équipe)

Boulogne-Levallois a livré un gros match d'attaque à Dijon, dimanche, et s'est imposé (103-94) lors de la 17e journée de Betclic Élite.

Boulogne-Levallois est désormais seul à la deuxième place de la Betclic Élite après la fin des matches aller. Cholet battu à domicile par Monaco (88-89), les Metropolitans 92 ont su contenir Dijon, le quatrième, dimanche en Bourgogne. Ils se sont imposés sans trembler dans les dernières minutes (103-94).

Victor Wembanyama (16 points, 9 rebonds, 3 contres, 4 balles perdues) n'a pas été ultra-dominant mais les joueurs de Vincent Collet ont été agressifs (34 lancers tirés contre 11 à Dijon) et ont trouvé sans cesse des lieutenants à Tremont Waters, encore remarquable (25 points, 7 passes décisives) avec Lahaou Konaté (14 points), DeVante Jones (11) ou le grand letton Anzejs Pasecniks (19 points, 11 sur 13 sur la ligne des lancers francs).

lire aussi : Le classement de la Betclic Élite

Dijon a concédé 38 points dans le seul deuxième quart-temps et a dû livrer une course-poursuite après la pause (50-59). La JDA a repris l'avantage brièvement dans le troisième quart (69-67) avant de subir de nouveau l'adresse (58 %, 14 sur 23 à trois points) et l'agressivité des Mets. Et n'a donc jamais comblé les trois possessions d'avance reconstituées par son adversaire.

David Holston (27 points, 10 sur 13, 5 sur 6 aux tirs primés) a longtemps retardé l'échéance mais le leader de Dijon a dû rejoindre son banc prématurément dans l'emballage final après une cinquième faute à l'entrée des trois dernières minutes. Un panier à trois points de DeVante Jones après une longue passe à l'opposé de Waters a scellé le succès francilien à un peu plus d'une minute du terme.

lire aussi : Toute l'actualité de la Betclic Élite