Les Mets 92 l'emportent difficilement chez le dernier Fos-sur-Mer

Justin James a été le grand artisan de la victoire des Mets avec 24 points. (F. Porcu/Presse Sports)

En déplacement chez le dernier de Betclic Élite, Boulogne-Levallois est passé tout proche de la défaite contre Fos-sur-Mer mercredi. Victor Wembanyama et ses coéquipiers comptaient 21 points d'avance à la mi-temps et se sont imposés finalement d'un point (83-82).

Dans ce choc des extrêmes de Betclic Élite, Boulogne-Levallois (2e) s'est imposé avec beaucoup de difficulté mercredi chez le dernier, Fos-sur-Mer (83-82). Avec 21 points d'avance à la mi-temps, un seul à l'arrivée, les Mets sont passés près de la correctionnelle chez le dernier Fos-sur-Mer.

lire aussi : La feuille de match

lire aussi : Le classement

À la pause, tout semblait plié à la Halle Parsemain. Un Justin James éblouissant avec 17 points et 4 passes, des Mets appliqués des deux côtés du terrain, et Boulogne-Levallois menait 52 à 31. Mais la causerie de Rémy Valin dans les vestiaires portait ses fruits en voyant revenir sur le parquet une équipe de Fos-sur-Mer métamorphosée.

Les Fosséens infligeaient un 30-16 aux hommes de Vincent Collet dans le troisième quart-temps en mettant beaucoup plus d'impact physique dans la raquette. Les pertes de balles de Tremont Waters (2 de suite) lui valaient un passage sur le banc et permettaient aux Byers de revenir à seulement cinq points (61-66) devant un public déchaîné qui sentait son équipe capable de créer la sensation.

Fos passe devant mais rate la possession de la victoireDylan Affo Mama a même donné l'avantage à son équipe pour la première fois du match à cinq minutes de la fin (74-73) d'un dunk rageur après une interception. Le Français de 23 ans, intenable dans ce dernier quart-temps, a terminé le match avec 17 points et 7 rebonds. Les deux équipes étaient au coude à coude dans le money time mais Tremont Waters se retrouvait sur la ligne des lancers francs à 40 secondes du buzzer et convertissait ses deux lancers (80-83). Sur la possession suivante, Allan Dokossi s'imposait dans la raquette puis interceptait la remontée de balle des Metropolitans. 82-83, 20 secondes à jouer, le ballon de la gagne était dans les mains de Stephen Brown pour Fos-sur-Mer.

Le meneur fosséen s'approchait du panier alors qu'il restait trois secondes à jouer mais manquait son double pas en essayant d'éviter les longs bras de Victor Wembanyama, discret ce soir (11 points, 7 rebonds) et à la fois précieux sur la dernière possession. Fos-sur-Mer pourra avoir des regrets et reste bon dernier du Championnat. Boulogne-Levallois, toujours bien calé dans sa place de dauphin, maintient la pression sur le leader Monaco, qui recevra Nancy (14e) dimanche à 16 heures dans le cadre de la 18e journée.

lire aussi : Le calendrier de la saison régulière

lire aussi : Toute l'actu de Betclic Élite