Metz bat Esbjerg et reprend la tête de son groupe de Ligue des champions

(DR/Metz Handball)

Metz s'est imposé dimanche face à Esbjerg (26-24), seule équipe qui avait battu les Dragonnes cette saison. Les Messines reprennent la tête du groupe B, devant Györ.

Metz a remporté dimanche après-midi une huitième victoire en Ligue des champions, face aux Danoises d'Esbjerg (28-26). Deux points qui permettent au Dragonnes de reprendre la tête du groupe B devant Györ, vainqueur d'Hamar samedi (39-26).

La victoire des Messines, face à la seule équipe qui était parvenue à les battre jusqu'ici cette saison (35-28 le 16 octobre), s'est dessinée dans les dix dernières minutes, alors que la tenaille mise en place autour de Nora Mork provoquait trois pertes de balle de la championne du monde norvégienne et permettait à Sarah Bouktit, par ailleurs auteure de 5 buts, de distribuer les ballons gagnants (23-20, 53e).

13 arrêts pour Depuiset, dont 5 sur penaltiesSi Kristina Jorgensen (7 buts sur 11 tentatives) et Bruna De Paula (5/9) se sont distinguées en attaque, le destin des joueuses d'Emmanuel Mayonnade a reposé sur les parades opportunes de la gardienne Camille Depuiset (13 arrêts sur 37 tirs, dont 5 arrêts sur 7 penalties). Esbjerg, équipe la plus efficace en attaque jusque-là, a longtemps posé des soucis par sa défense agressive et les arrêts d'Amalie Milling (18/44, dont 4/9 à 7 m). Seule sa star Henny Reistad a tenu son rang en attaque (7/11).

Il reste quatre matches à Metz dans cette phase de groupes, le prochain face à Buducnost dimanche 15 janvier (16 heures).