Meunier, Matuidi, Kimpembe...: Les réactions après PSG-Guingamp

Suivez minute par minute tous les transferts, les officialisations, les prêts, les prolongations de contrat liées au mercato estival 2017.

Presnel Kimpembe (défenseur du PSG) : "Le plus important c’était la victoire même si on a eu un peu de mal en première mi-temps (...) Je suis en confiance, la vérité c’est sur le rectangle vert. Donc le fait de pouvoir jouer me permet de m’exprimer sur le terrain (...) Di Maria est un grand joueur et il l’a encore démontré ce soir (...) On pense pas trop à la fin de saison, on prend match après match. On est footballeurs et c’est une équipe française, on regardera tous le match de Monaco en Ligue des Champions (...) Sur le terrain on sait ce qu’on a à faire, Serge et moi on a réussi à pas encaisser de but et c’est le plus important."

Thomas Meunier (défenseur du PSG) : "Je joue sur une demi jambe gauche donc j’essaye de contenir mes efforts, quand on domine c’est plus facile je peux me permettre de gérer (...) La première période a été bonne mais le tempo était un peu trop lent. En deuxième mi-temps l’entrée de Pastore a fait du bien et on sait toujours que lorsque le PSG marque le premier but ensuite sa déroule. (...) On joue le tout pour le tout on doit gagner tous les matches et c’est ce qu’on va faire. On croise les doigts pour que Monaco perde des points. (...) Ca me ferait mal de pas finir champion pour ma première année au PSG, ça fait quatre ans qu’ils déroulent je me sentirais comme le poissard de service. Tout le monde se rend bien compte qu’on n’a pas le droit de lâcher le rythme". 

Blaise Matuidi (milieu de terrain du PSG) : "On lâche rien et on lâchera rien jusqu’au bout, mais eux non plus pour l’instant, il y a aussi Nice. C’est vraiment un beau championnat, je pense que vous aimez quand ça se passe comme ça, non ? Nous moins ! (rires) On fait une superbe deuxième partie de saison mais on est pas les seuls. Tous les matches sont compliqués, on l’a vu en première mi-temps, on n’a pas fait ce qu’il fallait. Ensuite on a joué plus haut, on a joué plus simple avec plus de mouvements et on a été récompensés. Quand on marque le premier but il y a plus d’espaces et on a des joueurs qui aiment ça (...) On gagne avec la manière sans prendre de but, il faut saluer Kimpembe et Aurier qui ont été très solides derrière (...) J’aimerais ramener le trophée à la maison, mais rien n’est acté pour nous. Le plus important pour nous c’est continuer notre chemin pour éviter d’avoir des regrets".

Loïc Tanzi et Julien Quelen au Parc des Princes

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages