Mevlut Erding met un terme à sa carrière de footballeur

Mevlüt Erding a porté la tunique du PSG de 2009 à 2012 pour 30 buts en 110 apparitions. (S. Boué/L'Équipe)

Après Guillaume Hoarau lundi, c'est au tour de Mevlut Erding, via son compte Instagram, d'annoncer sa retraite quelques semaines seulement après son arrivée au Racing Besançon, en National 2.

Elle est loin l'époque où Antoine Kombouaré était à la tête du Paris Saint-Germain (2009-2012), et l'arrivée entre-temps de QSI en 2011 avec un certain Nasser Al-Khelaïfi. Après Guillaume Hoarau, son partenaire d'attaque pendant ces saisons dans la capitale, c'est l'ancien international turc (35 sélections, 8 buts), Mevlut Erding qui annonce ce mardi le choix de raccrocher les crampons définitivement.

Formé à Sochaux, où il a débuté en professionnel pendant quatre saisons (2005-2009), il rejoint le PSG avant l'arrivée du Qatar et remporte deux Coupes de France avec ces deux clubs (2007 et 2010). Il fréquente ensuite plusieurs clubs de Ligue 1, notamment le Stade Rennais (2012-2013) puis Saint-Étienne (2013-2015) en inscrivant 21 buts en deux saisons. En situation d'échec dans le club allemand de Hanovre où il ne reste que six mois après avoir signé un contrat de trois ans, Erding revient en France et est prêté successivement à Guingamp (2016) et au FC Metz (2016-2017), promu de Ligue 2.

14 clubs dans sa carrière

Sa carrière se poursuit ensuite en Turquie où il porte le maillot de six clubs différents (Istanbul Basaksehir, Antalyaspor, Fenerbahçe, Fatih Karagümrük, Kocaelispor, Ümraniyespor). Depuis cet été, l'attaquant de 35 ans s'était donné une dernière aventure du côté du Racing Besançon (National 2) mais son aventure n'aura été que de très courte durée. Le club amateur l'a annoncé sur son compte Twitter.

Sur son compte Instagram, l'ancien pensionnaire de Ligue 1 assure avoir « beaucoup réfléchi en écrivant ce message », tout en étant « attristé, heureux et fier », rendant hommage à ses anciens clubs ainsi qu'à la sélection pour laquelle il a « servi en portant 35 fois l'uniforme ». D'après le communiqué du Racing Besançon, Erding se prépare à entamer une reconversion.