Mexico : Di Grassi de dernier à premier !

Mexico : Di Grassi de dernier à premier !

Lucas di Grassi et Abt Audi Sport ont mis fin à l’hégémonie de Sébastien Buemi et Renault-e.dams au terme d’un ePrix de Mexico complètement fou.

Harponné par Maro Engel (Venturi) dès le premier tour, le Brésilien est repassé par les stands pour changer son aileron arrière et repartir dernier.

Il a fait le pari d’anticiper son changement de monoplace en profitant de la deuxième neutralisation.

Se retrouvant en tête après l'arrêt de ses rivaux, l’ex-pilote Virgin en Formule 1 a néanmoins su gérer habilement l’autonomie de ses batteries pour résister au retour en trombe de Jean-Eric Vergne (Techeetah) malgré une nouvelle sortie de la voiture de sécurité regroupant tout le peloton à dix-sept tours de l’arrivée.

  • Interview Alain Prost : "Mexico, un ePrix particulier"

  • Derrière les deux hommes, Sam Bird (DS Virgin) arrache la troisième marche du podium dans les derniers kilomètres. Mais le team anglo-français pouvait faire mieux si José Maria Lopez, classé sixième, n’avait pas fait un tête-à-queue alors qu’il était deuxième. Mitch Evans offre à Jaguar une superbe quatrième place. En ajoutant la huitième place d’Adam Carroll, le félin britannique réalise une belle opération au Mexique.

    Nicolas Prost sauve l’honneur de Renault-e.dams en complétant le Top 5. Son équipier Sébastien Buemi a réalisé une course anonyme et termine en dehors des points. D’autres n’ont également pas été vernis, à l’instar d’Oliver Turvey (NextEV) trop vite contraint à l’abandon après avoir hérité de la pole position suite au déclassement de Daniel Abt (Abt Audi Sport).

  • Les constructeurs se bousculent au portillon

  • Quant au Belge Jérôme D’Ambrosio (Faraday Future Dragon), il est tombé en panne sèche dans l'avant-dernier tour alors qu’il était deuxième après avoir adopté une stratégie similaire à celle de di Grassi. Son voisin de garage Loïc Duval a également été contraint à l’abandon.

    Au championnat, Buemi est toujours leader avec 76 points mais di Grassi n’a plus que cinq unités de retard sur le Suisse. Prost et Vergne suivent avec respectivement 46 et 40 points. Renault-e.dams mène la danse chez les équipes avec 122 points contre 91 pour Abt Audi Sport.

    La Formula E entamera sa campagne européenne le 13 mai prochain à l’occasion de l’ePrix de Monaco.

    Découvrez les girlfriends des pilotes de Formule 1 dans notre galerie en cliquant ici.

    Suivez l’actu F1 en temps réel avec F1i sur Facebook et Twitter


    Retrouvez cet article sur F1i.com

    En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages