Michel Hidalgo, la tête au carré

SO FOOT
So Foot

Chez Michel Hidalgo, les notions de plaisir et de spectacle n'étaient pas de simples mots. Né dans le Nord de la France, à Leffrinckoucke, Hidalgo était un homme intimement guidé par un idéal, une volonté permanente de voir se déployer sous ses yeux "un football souriant" et pro-actif. Pour autant, au soir de la qualification de son équipe de France pour la demi-finale du mondial 1982, celui qui aura dirigé les Bleus de 1976 à 1984 disait : "La référence idéale n'existe pas. L'équipe idéale non plus. Le football est un assemblage de talents individuels sur le terrain. Je préfère parler des hommes plutôt que des systèmes, de la vie plutôt que de ce qui est figé ou gelé. Un dispositif au coup d'envoi, qu'est-ce que cela veut dire ? Rien, car tout dépend de son animation, c'est-à-dire de l'intelligence en marche des joueurs."

"La référence idéale n'existe pas. L'équipe…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com


Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi